Accueil > Actualités et évènements > Les avantages et inconvénients d’acheter en viager
Revenir à la page précédente

Les avantages et inconvénients d’acheter en viager

Les principes du viager

 

Achat Immobilier en ViagerLe débirentier (acquéreur) s’engage à verser une somme annuelle, trimestrielle ou mensuelle au crédirentier (vendeur) jusqu’à sa mort. Comme toute vente immobilière, les deux parties doivent être assistées par un notaire.

 

Le débirentier devient le propriétaire du logement dès la signature du contrat. Cependant, il doit attendre la mort du crédirentier avant de le récupérer. Les parties signataires doivent être en bonne santé physique et mentale. L’acheteur doit être majeur et avoir au moins vingt ans de moins que le vendeur.

 

Le bouquet du viager

 

Le bouquet du viager est une somme fixe que le vendeur peut exiger de l’acheteur au moment de la signature du contrat. La valeur de cet apport doit être comprise entre 20 et 30 % de celle de l’immobilier en vente. Si le bouquet est élevé, la rente ne sera pas importante. À noter qu’il n’est pas obligatoire.

 

La rente viagère

 

La rente viagère est la somme (mensuelle, trimestrielle ou annuelle) due au vendeur durant sa vie. Le calcul de ce montant dépend de la valeur actuelle de l’immobilier et de l’âge du crédirentier. On soustrait d’abord le bouquet avant d’opérer ce calcul.

 

Les différents types de viager immobilier

 

Le viager libre

 

Dans ce type de viager, le logement en question est libre. Le débirentier peut donc l’occuper après la signature du contrat.

 

Le viager à terme

 

Les deux parties définissent le nombre d’années de paiement de la rente. Cependant, c’est après le décès du vendeur que l’acheteur peut récupérer son bien.

 

Le viager occupé

 

Le vendeur occupe le logement jusqu’à son décès ou son transfert dans une maison de retraite.

 

Les avantages

 

Pour l’acheteur

  • Il bénéficie d’une décote sur la valeur de l’immobilier
  • Il peut revendre l’immobilier
  • Il développe son patrimoine immobilier
  • Il ne paie pas pour les charges courantes et l’entretien du logement

 

Pour le vendeur

 

Le viager est intéressant pour les personnes âgées qui n’ont pas d’héritiers. Il permet au vendeur de bénéficier d’un revenu régulier qui lui permettra de vivre aisément jusqu’à son dernier souffle.

 

Le crédirentier occupe le local jusqu’à la fin de ses jours. Dans certains cas, les grosses réparations et les taxes d’impôts fonciers ne sont pas à sa charge.

 

Les inconvénients

 

Pour l’acheteur

  • Il paye les charges du notaire
  • Il doit miser sur la durée de vie du crédirentier. Il peut payer plus que la valeur réelle de l’immobilier si le vendeur vit encore pendant longtemps
  • Il ne jouit pas du bien tant que le vendeur est en vie
  • Les grands travaux sont à sa charge
  • Le contrat peut être annulé si le vendeur décède dans les 20 jours après la signature du contrat ou d’une maladie connue par l’acheteur au moment de l’achat
  • Il peut décéder avant le crédirentier

 

Pour le vendeur

  • Ses héritiers perdent le bien immobilier
  • Il ne peut pas revendre son bien à une autre personne
  • Il doit payer les taxes d’habitation, d’entretien et les charges courantes

V 1 s k b i
Créer une alerte mail Newsletter Calculatrice Facebook Twitter Google +
N
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt

En savoir plus